A l’approche de l’été, les acteurs du tourisme préparent activement la haute saison. Selon la récente étude d’Hotels.com™ (Hotels.com™ Mobile Travel Tracker), plus de 76% des voyageurs placent cette année le smartphone en tête de la liste des objets indispensables à mettre dans leurs bagages. Dès lors, on aura compris qu’aucun site touristique digne d’intérêt ne peut faire l’économie d’une véritable stratégie marketing digitale !

Identifier & comprendre les points de contact avec votre cible

Afin d’attirer les touristes dans votre établissement, le premier pas est d’analyser le parcours de ce futur potentiel client, dans sa globalité, et identifier les occasions qui se présentent à vous pour promouvoir votre activité.

Avant son voyage il y a trois grands moments : la phase inspirationnelle (celle où le futur vacancier recherche sa destination), la phase d’achat (moyen de transport, formule, hébergement…) et enfin, la phase préparatoire (qu’y a-t ’il à voir et à faire autour). Pendant le voyage, de nouvelles occasions se présentent aussi à vous : à l’aéroport/gare de départ comme d’arrivée, via les systèmes de divertissement passager proposés à bord… Une fois arrivé à destination, vous avez là encore de nouvelles opportunités pour promouvoir votre activité : l’affichage en extérieur, la promotion à l’accueil des hôtels…

En clair, vous disposez donc d’un éventail de moment privilégiés pour communiquer auprès de votre cible.

Les Google Ads ne sont pas la potion magique du digital !…

Quelques clics suffisent pour s’apercevoir qu’il y existe un fossé, voir un océan, entre les préconisations des plus grands gourous du marketing digital et ce qui est réellement fait par les responsables marketing/communication des sites touristiques.

Conscients du boom des voyageurs connectés, ces derniers prennent souvent un raccourci en s’accordant sur le poncif suivant : présence digitale = GOOGLE… Dès lors, la grosse partie des investissements se résume à l’animation des pages du site web (en oubliant trop souvent le travail sur le référencement naturel) de sa page Facebook et l’achat de Google Ads. Or il existe un moyen bien plus efficace d’engager ces « précieux » touristes, on l’appelle le marketing de contenu.

Votre cœur de métier est de fabriquer du bonheur

Une fois que vous avez sélectionné les points de contacts sur lesquels vous souhaitez être présents, vous devez impérativement décider du message que vous allez délivrer à ce futur client.

A ce stade, vous avez plusieurs options : le contenu publicitaire pur (le fameux « Eat at Joe’s »), l’histoire que vous pouvez raconter (« Découvrez comment Joe, notre chef, sélectionne avec passion les meilleurs produits pour nos clients »), et le contenu créé par vos propres clients (l’exemple le plus connu est celui de Tripadvisor).

Votre activité est intrinsèquement génératrice d’émotions et de sensations. Vous avez donc tout le matériel nécessaire pour réaliser un marketing de contenu qui vous corresponde. Que vous soyez un restaurant, un centre de plongée, un parc d’attraction, un city tour, un hôtel…., votre métier est de créer du bonheur ! Alors racontez comment votre passion et votre expertise vont permettre de vivre une expérience inoubliable à vos clients. Montrez le bonheur de ceux qui sont venus chez vous, faites-les parler avec des mots, des photos et des vidéos. Et enfin, puisez dans cette manne de contenus pour construire vos messages et les positionner au bon moment et sur le bon canal.

Ainsi, vous pouvez être sûr que vos futurs clients trouveront l’inspiration qui déclenchera chez eux l’envie de venir à leur tour vivre l’expérience. Chez vous !